Une nouvelle marathonienne au club

Publié le 24 Mai 2016

Une nouvelle marathonienne au club

Le club de Roumare est fier de compter parmi ses adhérents une nouvelle marathonienne.

Sophie Maurel, notre secrétaire, s'est lancée ce défi en avril denier 2016, à Paris, elle nous explique pourquoi dans ce petit interview.

CB : Qu'est ce qui t'as donné envie de courir un marathon ?

Sophie : "Le marathon représente en quelque sorte une distance mythique pour un coureur. Je me suis remise à courir il y a 3 ans et au départ je faisais des petites distances 3 à 4 km. Et progressivement les distances se sont rallongées. J'ai décidé de m'inscrire à une course (la corrida de Dieppe 7 km) puis une deuxième...puis de 7 km je suis passée à des courses de 10km. En 21014 j'ai tenté mon premier semi marathon, je n'ai pas fait un temps mais j'ai réussi à aller jusqu'au bout de cette distance. Les entrainements ont repris et les rencontres, les discussions avec des coureurs et les membres du club ont fait que le projet d'un marathon a mûri peu à peu. C'était au départ comme un rêve un peu inaccessible qui progressivement est devenu une envie, un besoin un objectif concret."

CB: Qu'est ce que tu as trouvé le plus difficile, le plus facile ?

Sophie : " Le plus difficile:

- Trouver suffisamment de temps pour s'entraîner.

- S'entraîner par temps difficile...Le marathon de Paris est début avril il faut donc se préparer en hiver avec le froid, la pluie, le vent dans la nuit...un bonheur !! Mais lorsque l'on passe la ligne d'arrivée on oublie tout cela c'est magique !

- Pendant la course à partir du 32ème km jusqu'au 37ème ça a été difficile physiquement, beaucoup de coureurs marchaient voire stoppaient la course car ils étaient épuisés et je dois dire que j'ai ressenti de la fatigue durant cette période là..."

"Le plus facile :

Les premiers kilomètres et les derniers !! On est transporté au départ par la ferveur des supporters et la musique tout au long du parcours. A la fin un copain a couru avec moi sur presque 4 km cela m'a littéralement donné des ailes ! Des collègues sont venues me soutenir : extraordinaire et j'ai eu avant pendant et après la course des messages d'encouragement qui m'ont aussi fait croire en moi : indispensable !! Bref ce marathon a été une aventure humaine et sportive formidable."

CB: Quels conseils donnerais tu à quelqu'un qui veut se lancer ?

Sophie : " Plusieurs conseils :

- La préparation physique. L'entrainement est important (régularité). Il y a des coureurs qui se lancent dans un marathon sans avoir un "capital" de course à pied très fourni ! Certains y arrivent, mais ce n'est pas la majorité ! Il est important de s'entraîner seul mais aussi en groupe (merci à Greg et Christophe !!).

- Apprivoiser la course mentalement . De mon point de vue cette distance se travaille sur deux plans : le physique et le mental. Il faut croire en soi, rester confiant et ne pas se fixer des objectifs trop élevés. Je n'étais pas partie pour faire un chrono pour ce 1er marathon mais une distance l'important c'était d'aller jusqu'au et d'atteindre son rêve de cette discipline exigeante qu'est la course à pied.

- Prendre du plaisir le running reste un loisir et aller courir parfois plusieurs heures doit procurer aussi un bien être physique et mental sinon il faut changer de sport.

- Partager son désir de performance avec ses proches, ses ami e (s). Le soutien de chacun d'entre vous a été pour moi une grande force et un beau moment de partage sportif et amical.

Ce qui me donne envie aussi d'en courir un autre en 2016....l'aventure continue !!

- Coupler la préparation physique avec d'autres sports : natation, musculation, vélo ou marche nordique !!"

Rédigé par trail 76 ROUMARE

Publié dans #Vie du club

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article